La norme RE2020, un renouveau pour la pierre naturelle ?

 

Depuis le 1er janvier 2022 en France, l’application de la RE2020 impose pour les architectes un changement de modèle. L'importance accordée aux performances thermiques, s'accompagne dorénavant d'une prise en compte de l'inconfort d'été et de la qualité de l'air intérieur. En effet, cette norme est plus ambitieuse et plus exigeante pour la filière construction.

Réévaluation du besoin bioclimatique (B-bio), avec la création du B-Bio froid, nouvel indicateur degrés-heures d'inconfort (DH), intégration d'une analyse du cycle de vie (ACV) dynamique, qui évalue l'empreinte carbone du bâtiment sur le long terme…

Ces nouveaux indicateurs actualisent les principes bioclimatiques et favorisent l'utilisation de matériaux bas carbone. Cette nouvelle approche modifiera durablement les logiques de conception des bâtiments.

La RE2020 favorise la mixité des matériaux biosourcés et géosourcés présentant une faible empreinte environnementale, comme le bois, la terre crue ou la pierre de taille. L’utilisation de cette dernière est optimale en parois verticales et en revêtements, quelle que soit la destination finale du bâtiment.

Parmi les nombreux avantages de la pierre massive dans la construction, on peut en retenir trois qui répondent précisément aux exigences de la RE2020 :

 

  • Son inertie thermique lui permet de déphaser les sollicitations extérieures et d'amortir les variations de températures, procurant un réel confort d'été.

  • C'est un matériau qui s'inscrit dans une économie circulaire bénéfique pour tous. Extraite et transformée localement dans une des 570 carrières de France, le traitement de la pierre naturelle génère peu de CO2 et elle peut être réutilisée ou recyclée en fin de vie.

  • Elle rallonge considérablement la durée de vie des bâtiments (de 140 à 750 ans selon certaines études), réduisant ainsi l'impact carbone du secteur du BTP sur le long terme.

 

La pierre, certainement un des matériaux de construction le plus ancien de l’humanité, a encore de beaux jours devant elle. Disponible localement en quantité, matériaux sain et durable, extraction et mise en œuvre économe en énergie, réemployable…La pierre est définitivement une solution d’avenir.

 

  • La norme RE2020